Recherchez sur ce blog

vendredi 23 décembre 2016

Bilan d'un voyage en Finlande : Slush.



Le 30 novembre et le 1er décembre derniers avaient lieu la conférence SLUSH 2016, à Helsinki, capitale finlandaise. We Are Learning faisait partie de la délégation montpelliéraine, aux côtés de Madame Chantal Marion, Vice Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole. L'occasion pour nous de revenir sur ce périple nordique.

On pourrait retenir deux choses de ce voyage, outre le froid singulier qui caractérise les pays du Nord de l'Europe : l'écosystème finlandais et le salon en lui-même. 

La conférence SLUSH rassemblait plus de 2300 start-up et 1100 investisseurs. De quoi faire quelques rencontres intéressantes et prendre des rendez-vous prometteurs ! De notre côté, nous étions sur le stand de Business France, dans le cadre de la French Tech, avec notamment la société Snapkin. Cela représentait une réelle plus-value et l'intérêt était plus que certain. 
Le fait le plus marquant, en revanche, a certainement été le concours de pitch. On conseille d'ailleurs à toutes les start-up présentes dans ce genre d'évènement de s'y inscrire. C'est l'occasion de faire un buzz réel ! 
On retient également la présence de nombreux investisseurs et de partenaires potentiels... mais si on veut vraiment un rendez-vous avec une société internationale ? Autant préparer le terrain bien à l'avance et préciser qu'on sera présent au salon pour un entretien. Sinon, autant vous dire que c'est bien plus compliqué...

Un écosystème bien pensé

Les start-up finlandaises ne font pas face aux mêmes problèmes que nous, en France. Il faut dire que les sociétés touchent une aide, d'origine privée, au départ de leur projet, contrairement aux entreprises françaises, qui doivent se démener d'eux-mêmes pour parvenir à réunir la somme nécessaire à leur création. Et même si les montants sont relativement similaires à l'arrivée, il nous aura fallu envoyer une demi-douzaine de dossiers de notre côté...

Tout est fait dans les incubateurs locaux pour mettre en relation les employés des start-up hébergées. Par exemple, chez Start-Up Sauna, qui héberge 194 start-up, les locaux sont communs, dans un espace très ouvert, avec un design d'intérieur particulièrement agréable et des espaces accueillants pour tous : cuisine, canapés, salles de réunion, etc. 

Par ailleurs, placés directement sur le site de l'Université d'Helsinki, les incubateurs mettent en contact facilement les étudiants et les entreprises, d'une manière efficace et dynamique. C'est un bon moyen de mise en relation des uns et des autres ! 

Un système montpelliérain équivalent

Il ne faut pas non plus oublier que l'écosystème montpelliérain a été bien pensé de son côté ; même si certains éléments finlandais sont intéressants. On ne peut pas dénigrer la météo enviable de la métropole, et son micro-climat à envieux ; mais surtout, notre Université est forte de plus de 70 000 étudiants et les nombreux laboratoires performants participent activement au développement des jeunes pousses. 
Et même si nos incubateurs n'ont pas de sauna à disposition, ils proposent un accompagnement réels aux créateurs, sur leurs problématiques métiers, technologiques et financières... 

Toujours est-il que ce séjour à Helsinki a été porteur pour We Are Learning, qui a pu rencontrer de nombreuses personnes, et découvrir une nouvelle manière de fonctionner.


Par Blandine ESCAFFRE - Chargée de Communication & Conceptrice pédagogique  à wearelearning.com

À propos de

Nous sommes une équipe de travail désirant partager ses connaissances, expériences et réflexions en matière de nouvelles modalités d’apprentissage : e-learning, e-learning gamifié, serious game motivant, apprentissage informel…

EdTech , Digital Learning , E-Learning , Serious Game , Gamification

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © 2016 We Are Learning